Suite du marché artisanal de ce week-end

Publié le par Bea38

Je vous remercie pour tous vos messages de soutien. J'ai pris grand plaisir à les lire !

Voici la suite de mon week-end.

Dimanche matin, 7 heures.

Réveil difficile, je suis fourbue. J'ai le visage et surtout le cou d'une jolie couleur rouge flamboyant.

Le temps est plus que maussade.

Première averse lors du chargement, ça commence bien.

J'emporte une bâche plastique, au cas où.

Arrivée sur les lieux, je retrouve les autres exposants. Il en manque un bon tiers, principalement tous ceux qui exposaient du bois et qui ne pouvaient pas se permettre d'exposer leurs objets à l'humidité et à la pluie.

Bon, pour mes poupées, le temps n'était pas idéal non plus.

Sans grand enthousiasme, tout le monde s'est réinstallé.

Le marché s'était réduit principalement à une allée.

ruy-21.JPG

Il faisait hyper froid et nous étions dans la brume ( J'ai pris la photo lors d'une éclaicie ).

Tout le monde a sorti les blousons.

Remarquez que nous avons eu quelques visiteurs téméraires ( Si, si, au fond ! Parce qu'au premier plan, ce sont des exposants ).

Bien sûr il n'a pas fallu attendre longtemps pour que le tonerre gronde et qu'il pleuve.

ruy-.JPG

Premier bâchage des stands ( indiqués par les flêches : le mien au premier plan à droite ).

Replis stratégique des exposants sous les chapiteaux.

Fin de matinée, nous avons eu une superbe averse. Ma bâche fine s'est remplie de poches d'eau, l'eau a ruisselé sur les sacs que j'avais posé sous la table ( mais j'avais remporté toutes mes poupées dans l'auto ).

Bref, j'ai fini par replier, sous la pluie et sous la pression de mon mari qui ne se voyait pas rester comme ça toute la journée. Le marché a reperdu encore quelques exposants !

Nous avons donc redéchargé l'auto à la maison et essuyé ou mis à sécher ce qui avait pris l'eau.

Le point positif c'est que nous avons mangé au chaud et au sec.

Entre temps le temps s'était dégagé.

J'ai donc repris deux tables, quelques affaires et je suis retournée seule à l'exposition.

Il y avait enfin du monde sur le marché !

L'ambiance était à la fête. J'ai déballé au milieu du monde. Je n'étais pas encore installée, que les premiers clients sont arrivés.

Nous avons encore eu quelques gouttes par-ci, par-là, m'obligeant à tout remettre dans des sacs que je confiais à des exposants mieux protégés. Entre deux averses, le soleil était cuisant et je n'avais pas repris mon parasol trempé.

L'après-midi a passé vite et du coup je n'ai même pas eu le temps de prendre des photos !!!

Au final, j'ai tout de même vendu trois ours, dont la mariée, ainsi que quelques bijoux.

La veille j'avais vendu un escargot, un lapin et des boutons.

J'ai tout de même fait mieux que certains exposants, qui n'ont malheureusement rien vendu des deux jours et étaient très déçus.

Je trouve que, pour une première expérience, j'ai au moins eu la chance de vivre des moments dont je me souviendrai...

Publié dans Généralités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :